dimanche 29 décembre 2013

Rangement pour fauteuil


    Bonjour!


  Je vous présente aujourd'hui un cadeau que j'ai réalisé en double pour mes grands-parents : un organiseur de fauteuil. Le patron est maison, et le système est ultra simple : une rectangle sur lequel sont cousues des poches de différentes tailles pour accueillir les différents objets (journal télé, télécommandes, lunettes, crayon, mots croisés, ...).




A plat



  Comme je n'étais pas certaine de la précision des mesures que j'avais (les accoudoirs des fauteuils en question sont arrondis sur les bords et d'une forme trapézoïdale pas forcément évidente à distance), pour le système de fixation, j'ai cousu un ruban de chaque côté du rectangle sur la partie qui doit se retrouver à l'intérieur de l'accoudoir. Il suffit donc de nouer le ruban autour de l'accoudoir et de rabattre le côté avec les poches sur l'extérieur.




Système de fixation



  A la demande de mes grand-parents, j'ai utilisé pour le support le tissu qui se rapprochait le plus du revêtement des fauteuils : la suédine. Les poches sont en toile de coton, et toutes les pièces ont été soigneusement surfilées pour être sûre qu'elles ne s'effilochent pas à l'usage.






Une fois en place




  Et voilà le travail...


    Bonne soirée!




samedi 28 décembre 2013

Lhotse



    Bonjour!


  Aujourd'hui, le troisième sac de la série des sommets de plus de 8000m, mais c'est seulement parce que c'est un sac "maison" En effet, c'est un modèle ultra simple car il s'agit d'un cabas. Mais pas n'importe quel cabas : à la demande d'IFl, je me suis inspirée du célèbre sac de chez Vanessa Bruno. Vous savez, celui avec les paillettes...




Sac Lhotse




  J'ai utilisé du lin blanc (Buttinette) de bonne qualité que j'ai teint (impossible de trouver du lin prune, figurez-vous...) pour l'extérieur et du lin gris clair pour la doublure, 4 m de galon pailleté argent et une fermeture éclair gris goéland de chez Rascol 


  Pour me différencier du modèle original, j'ai mis 2 bandes de galon en bas au lieu d'une, la poche zippée (18 x 20 cm) est dans la doublure au lieu de n'être cousue au sac que par le haut et j'ai ajouté une poche à portable et à stylo.




Poche pour téléphone et stylo




Poche zippée



  J'ai également entoilé le sac pour lui donner de la tenue. Terminé, il mesure 35 x 40 cm. Les anses sont assez longues pour le porter à l'épaule.

  Au final, un rendu assez sympa, non?


    Bonne journée!



vendredi 27 décembre 2013

Biscuits de Noël


    Bonsoir!


  Voilà un certain temps que je n'avais rien posté et pour cause : commandes, cadeaux de Noël à réaliser, etc... Suivi d'une semaine (ou presque) de vacances au fin fond de la Provence, loin de mon ordinateur. Mais me revoici. 
  Pour commencer en douceur, deux petites recettes qui ont fait leur preuves : les speculoos et les shortbreads.


  Les speculoos, vous le savez sûrement, sont des biscuits traditionnels belges parfumés à la cannelle et à la cardamome. La recette que je vais vous donner vient du livre Craquez pour les biscuits ! (ed. Mango, un petit livre qui était vendu en coffret avec une... boîte à biscuits).


Pour 20 speculoos :

  • 180 g de farine
  • 1 cuillerée à c. de bicarbonate de soude
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 cuillerée à c. de cannelle moulue
  • 1 cuillerée à c. de cardamome moulue
  • 125 g de beurre demi sel
  • 125 g de vergeoise brune
  1.  Dans un saladier, mélanger la farine, la cannelle, la cardamome et le bicarbonate.
  2. Dans le bol du robot, battre le beurre en pommade avec la vergeoise. Ajouter le jaune d’œuf et mélanger.
  3. Incorporer la farine aux épices. Mélanger et former une boule. Envelopper d'un film alimentaire et réserver au frais 30 minutes.
  4. Préchauffer le four à 180°C (th. 6).
  5. Etaler la pâte sur 0,5 cm d'épaisseur environ et découper 20 rectangles. Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner 10 minutes.
  6. Laisser refroidir sur une grille, il durciront en refroidissant.
  
  Je vous ai retranscrit la recette telle que donnée dans le livre. J'y ai apporté quelques petites modifications : Tout d'abord, je n'ai pas découpé des rectangles, donc j'ai pu faire une quarantaine de biscuits au lieu des 20 annoncés dans la recette. Ensuite, il est très difficile de trouver de la vergeoise brune dans ma région, et la cassonade ne donne pas le goût caractéristique des speculoos. J'ai remplacé la vergeoise par du sucre de canne complet (que l'on trouve dans toutes les épiceries bio). Le résultat est bluffant.




  Les shortbreads sont des biscuits venus d'Ecosse. La recette vient du livre Douceurs de Noël (ed. France Loisirs). Elle est simplissime et le résultat a été au delà de mes espérances.


  Pour 20 shortbreads :
  • 100g de sucre
  • 200g de beurre demi sel
  • 300g de farine
  1. Préchauffer le four à 150°C
  2. Faire ramollir le beurre dans un bol, ajouter la farine tamisée et mélanger jusqu'à obtenir une pâte sablée. Ajouter le sucre, puis mélanger et former une boule.
  3. Etaler la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé sur environ 1 cm d'épaisseur, retirer la feuille du dessus et placer la pâte sur sa feuille sur une plaque de cuisson.
  4. Enfourner 30 à 35 minutes. Le biscuit ne doit pas dorer. Sortir du four, égaliser les bords et découper des rectangles. Laisser refroidir.

  Les shortbreads ont rencontré un franc succès auprès de mes collègues, et je dois avouer que je ne suis pas la dernière à m'être jetée dessus. De plus, la recette est tellement simple que je n'ai pas eu besoin de ressortir le livre pour m'en souvenir.


Et bim! Tout sur les hanches...




    Bon appétit, et bonne soirée!






jeudi 12 décembre 2013

Crêpes du berger


    Bonsoir!

  Ce soir, j'ai envie d'un peu de réconfort. Je vous présente une recette que me préparait ma Maman quand j'étais petite et que j'ai toujours beaucoup de plaisir à refaire : les crêpes du berger.


  Ingrédients (pour une douzaine de crêpes) :

  • 150 g de farine
  • 150 g de couscous fin
  • 75 g de beurre fondu
  • 6 oeufs
  • 450 g de fromage de chèvre frais (type Ch*vr**x)
  • 20 cl de vin blanc
  • 20 cl d'eau
  • de la ciboulette


  Dans un saladier, mélanger la farine et la semoule. Ajouter les œufs et le beurre fondu. Ajouter ensuite le fromage et l'écraser avec le fouet, plus ou moins grossièrement suivant le goût (en général, j'y mets tellement d'enthousiasme que le fromage est "fondu" dans la pâte, mais c'est aussi très bon avec des morceaux). Ajouter enfin le vin blanc et l'eau, puis la ciboulette.
  Laisser reposer au minimum 30 minutes en fouettant de temps à autre. C'est important pour que la semoule gonfle. Au final, la pâte doit avoir une consistance un peu plus épaisse que la pâte à crêpes.
  Faire cuire les crêpes (qui sont plutôt des galettes) 2 minutes de chaque côté dans une poêle très chaude légèrement graissée.

  Déguster garni de jambon et accompagné de salade verte.




Bon appétit!



  Ces proportions conviennent pour 5 à 6 personnes car c'est un plat qui cale bien (mon Cher&Tendre en mange 3, je me contente souvent de 2, et je ne sors pas de table avec la faim...).


  Dites-moi si vous avez testé, et si vous avez aimé (ou pas...)!


    Bonne soirée,





dimanche 8 décembre 2013

Noël approche... #2


    Re-bonjour!


  Juste un petit coucou pour vous montrer le sapin, enfin installé avec l'aide de ma fille.






  Une petite vue avec la guirlande lumineuse allumée...






  La guirlande est faite maison. Il s'agit d'une guirlande de 20 LEDs sur lesquelles j'ai enfilé des alvéoles de boîte d’œufs, peintes en rouge à l'extérieur et en doré à l'intérieur. L'intérieur est également enduit de vernis à ongle pailleté (on fait avec ce qu'on a sous la main... Merci Coxii pour l'idée), car la peinture dorée seule ne brillait quasiment pas et cela manquait d'éclat.


De la boîte d’œufs à la guirlande (ou presque)


  J'ai ensuite incisé en croix le fond de chaque alvéole et enfilé chaque LED de la guirlande à travers. Voici le résultat :



Idée piquée à Maud Pilat Detto Braida,
la chroniqueuse Loisirs Créatifs de l'émission Comment Ça Va Bien! 


  Et Fête des Lumières oblige, une petite vue de mon balcon sur l'immeuble d'en face, tout brillant de lumignons. Une jolie tradition lyonnaise...




    Bonne soirée!




Bambi


    Bonjour!


  Comme promis, aujourd'hui je vous présente le cadeau que j'ai offert à Mimi. Il s'agit du doudou modèle K du Fait Main de décembre 2013. 
  J'ai eu un petit coup de coeur pour ce petit Bambi tout en jambes avec sa jolie tête ronde. Le modèle du magazine est en coton bleu ciel à pois blancs avec le bas des pattes, le collier et l'intérieur des oreilles en coton rouge à fleurs blanches. Le collier est orné d'une petite fleurs et les yeux sont en appliqué.





Bambi de profil


  Pour ma version, j'ai choisi deux cotons à motifs noir et blanc (c'étaient des coupons de patchwork du lot Rétro noir et blanc provenant de chez Buttinette, ils n'étaient pas assez grands pour que je puisse couper les 4 pièces dans un seul motif) et pour le bas des pattes, le collier et l'intérieur des oreilles, c'est un reste du lot de coupons que j'avais trouvé sur le salon ID Créative au mois d'octobre. Côté modifications, je n'ai pas réalisé la fleur, mais j'ai allongé le collier pour pouvoir faire un joli noeud, et les yeux sont brodés.



Vu de face, on voit mieux le joli motif pied-de-poule de l'intérieur des pattes



  A priori, ce cadeau a beaucoup plu. Je trouvais que ce joli petit faon conviendrait bien à la personnalité toute en douceur de Mimi.



    A très vite,





mercredi 4 décembre 2013

Set de casse-croûte #2


    Bonsoir!


  En attendant de pouvoir vous faire découvrir les gâteaux/cadeaux/décos en cours ou déjà fini(e)s, je vous ai exhumé une de mes archives. Souvenez-vous, je vous avais présenté ici le set de casse-croûte que je m'étais cousu, composé d'un petit cabas et d'un étui à couverts.
  A la demande de mes parents, je leur en ai réalisé un chacun. Pour ma Maman, j'ai utilisé de la toile enduite beige en guise de doublure, et pour l'extérieur, un tissu gracieusement offert par Annedo (ici son blog d'ours tricotés), la maman de Mimi. Pour le étui à couvert, j'ai simplement laissé le revers du tissu visible.




Set casse-croûte de Kwinmozeur


  Pour mon Papa, même doublure en toile enduite beige, mais un extérieur plus sobre avec un coton marron, simplement relevé d'une surpiqûre.



Set casse croûte de Kingfazeur


  Ces deux créations (qui datent du mois d'août) ont été l'occasion de tester pour la première fois ma surjeteuse, que j'ai utilisé pour surfiler les liens des étuis à couverts. Réaction de mon Papa : "C'est chouette, maintenant, on ne me pique plus mes couverts" :D. Et comme je le pensais, le tissu en lin rouge et beige a beaucoup plus à ma Maman. 
  D'ici quelques jours, vous pourrez découvrir sur le blog une surprise pour Mimi et mon nouveau jouet (qui ne devrais plus tarder).


    A bientôt!




PS : Merci à Coxii pour le changement d'habillage. Que pensez-vous de mon nouveau ciel étoilé?

dimanche 1 décembre 2013

Un petit air entraînant...



  ...ou comment avoir la pêche en ce 1 décembre tristounet. Ce post m'a été inspiré par celui de La famille libellule qui comporte le morceau de Ben l'oncle Soul Hallelujah!.










  Tout d'abord, il faut savoir que je suis une émotive dans l'âme et que je suis très sensible à l'ambiance qui m'entoure et notamment à la musique. Comme je suis plutôt optimiste de nature, j'ai donc tendance à écouter des morceaux entraînants. Voici donc quelques extraits de ma playlist préférée :

  • Jamiroquai, Virtual insanity
  • David Guetta feat. Sia, Titanium
  • Dire Straits, Heavy fuel
  • Michael Jackson, Black or white
  • Ike & Tina Turner, Nutbush city limits
  • Scorpions & Berliner Philarmoniker, Big city nights
  • The Offspring, Secrets from the underground
  • Ska-P, A la mierda
  • P.O.D, Boom
  • U2, New year's day
  • Muse, Starlight
  • Beach Boys, Get around
  • Cee Lo Green, F**k you
  • Rihanna, Shut up and drive
  • Rachid Taha, Rock el casbah
  • Tina Turner feat. Eros Ramazzotti, Cose della vita
  • Good Charlotte, Riot girl
  • Van Halen, Jump (petit clin d'oeil à Coxii...)
  • Major Lazer, Watch out for this
  • Marilyn Manson, Personal Jesus
  • The Offspring (encore), Take me nowhere
  • The Offspring (toujours), Turning into you
  • etc...






  Bref : un peu de tout, beaucoup de rock, du funk, de la dance, de l'électro, du reggaeton, de la country, de la variété française, du jeune, du vieux, la discographie complète de The Offspring (chacun son vice, hein...), etc, etc. En tout 400 morceaux, et quelque soit le temps ou mon humeur du moment, ça marche à tout les coups et ça me file la patate pour la journée.








  Et vous, quels sont vos goûts en matière de musique?
  



vendredi 29 novembre 2013

Noël approche...


   Bonsoir!


  Noël approche à grands pas, et tradition oblige, ma petite puce a droit à son premier calendrier de l'avent. J'ai décoré un calendrier en MDF acheté chez Buttinette, mais je me suis ensuite aperçue que les tiroirs dudit calendrier étaient si petits que même les papillotes ne rentraient pas dedans. Du coup, j'en ai profité pour corser le jeu et j'ai glissé dans les tiroirs de petits papiers sur lesquels j'ai écrit les numéros des jours en chiffres romains (je cherchais une série de symbole assez longue pour ne pas être obligée de me creuser la soupière afin d'en trouver 24...), que j'ai également mis sur les 24 paquets. A la demoiselle de retrouver le paquet portant le symbole correspondant à celui trouvé dans le tiroir. C'est peut-être un peu compliqué pour une fillette de 3 ans, mais elle nous a souvent prouvé qu'elle raisonnait bien mieux que ce qu'on pouvait penser...

  Côté "garniture", j'ai glissé dans chaque pochette une papillote et un petit présent : figurines P*tsh*p, animaux de la ferme, petites "peluches" maison, bon pour un tour de manège ou pour faire un gâteau avec Maman, etc... Et pour le 24, un joli cahier de coloriage avec des autocollants et des craies d'art (le 23).


Contenu des paquets

  Pour ce qui est de la présentation, j'ai pris une boîte à chaussures ayant contenu des bottes que j'ai recouverte de tissu. Le calendrier en lui-même est posé derrière sur un carton retourné... Du moins pour la photo! Car connaissant ma fille, le calendrier sera rangé en hauteur et la boîte de cadeaux sera sous clé.




Terminé!

  Je tenais à faire ce calendrier de l'avent moi-même, car ma maman faisait le mien et celui de ma petite soeur chaque année et je garde des souvenirs inoubliables de la période précédant Noël, car d'une année sur l'autre, nous ne savions pas à quoi il ressemblerait et ce qu'on trouverait dans chaque pochette/tiroir/boîte/paquet... 


    A bientôt!



dimanche 24 novembre 2013

Petit dèj de luxe...


    Me revoilà!


  Petite parenthèse boulangère : hier soir, une émission regardée en streaming m'a donné une furieuse envie de croissant. Mais allez trouver des croissants chauds un samedi à 21h... Qu'à cela ne tienne, je les ai faits.

  J'ai utilisé la recette de pâte à kouign-amann du livre de Pierre Hermé Rêves de pâtissier : 50 classiques de la pâtisserie réinventés que mes amies m'ont offert pour mon anniversaire. J'avais déjà réalisé ce kouign-amann et la réaction de tout le monde à la dégustation à été "ça a le goût de croissant!". J'ai donc refait la pâte, mais en divisant la proportion de sucre par 4.
  C'est un travail de longue haleine : il faut d'abord préparer une sorte de pâte à pain qui repose au frais 30 minutes, puis faire le feuilletage en 3 tours (20 minutes de repos au frais une fois qu'on a replié la pâte étalée sur le beurre aplati en carré, puis 1h entre les 2 premiers tours et 30 minutes entre le deuxième et le troisième). Ensuite, j'ai étalé la pâte en épaisseur de 5 mm et j'ai découpé des triangles hauts et étroits (je ne sais pas si c'est très clair, mais je ne vois pas comment le décrire autrement) que j'ai roulés sur eux-même en partant de la base. J'ai réservé au frais pour la nuit.
  Ce matin, j'ai mis au four à 35°C pendant 30 minutes pour refaire pousser un peu, j'ai doré avec un mélange de lait et de jaune d’œuf et j'ai fait cuire 25 minutes à 170°C.



Croissants tous chauds!


  Le résultat est plutôt sympa : mes croissants sont petits, mais le goût et la texture sont là. Le feuilletage est réussi (voir ci dessous) et il y a de quoi manger à l'intérieur (pas comme certains croissants pleins d'air qu'on trouve dans certains points chauds). Je pense que la prochaine fois j'en ferais plus pour en congeler, car c'est un peu long pour en faire tous les week-ends...



Mon beau feuilletage : miam!


    Je suis assez fière de moi, et en plus l'odeur dans la maison de bon matin, je ne vous dis pas...


    Bonne fin de week-end et à très bientôt!





Découpages de Noël


    Bonjour!


  Histoire de compenser la surchauffe cérébrale due à la confection de ma cape ces dernières semaines, j'ai décidé hier de faire dans la facilité. 
  Je suis allée faire un tour sur le site Hugo l'escargot et j'ai imprimé quelques extraits des découpages de Noël Celte (photophores et ange de porte), Russe (photophores et Matriochka articulée) et Danois (photophores). 
  Les photophores sont à imprimer sur du papier calque, l'ange de porte et la Matriochka sont à coller sur du bristol. J'ai découpé le tout est voilà le travail!




Photophores (Noël Celte au centre, Russe et Danois à gauche et à droite)

  Normalement il faut enrouler les bandes de papier calque autour du pot de yaourt, mais mes petits pots de crème étaient trop large, par contre le diamètre intérieur était parfait, donc j'ai inséré les cylindres de papier calque dedans. Du coup, même pas besoin de les coller. En revanche, il faut éviter de les laisser sans surveillance...



Matriochka articulée

  J'ai eu un petit coup de cœur pour cette Matriochka toute en rondeur. Le corps, les bras et les jambes sont découpés séparément et assemblés avec des attaches parisiennes. C'est une décoration qui peut remplacer la traditionnelle couronne sur la porte d'entrée, mais je pense simplement l'accrocher au mur.


Ange de porte

  Cet ange est également une décoration pour porte d'entrée. Dans ce cas, ce sont les couleurs qui m'ont séduites.



    Je vous dit à plus tard, car je vous réserve une petite surprise gourmande dans l'après midi...




jeudi 21 novembre 2013

Cape (Fait Main octobre 2013) : le résultat


    Bonsoir!

  Après des heures de travail, ma cape est enfin terminée. Le résultat est très sympa, même si j'ai du défaire la surpiqûre dans le bas car le tombé était vraiment trop raide. 

  Finalement, ce ne sont pas les boutonnières, mais les boutons eux-même qui m'ont pris le plus de temps.


Boutonnière du col


  J'ai pris le temps de mesurer précisément les écarts entre les boutons pour avoir un bel alignement. Pour coudre les boutons, j'ai glissé mon tournevis de machine à coudre entre le bouton et le tissu pour que le bouton aie un peu de jeu, sinon, il serait impossible de les boutonner.




A droite les "vrais" boutons, à gauche les boutons décoratifs



  Sur le col et vers le milieu de la cape, on trouve une boutonnière sur le pan de dessous et un bouton cousu su l'envers.




Boutonnage sur l'envers

  Au final, voici le résultat. Le col monte assez haut, donc un jour pas trop froid, on peut se passer d'écharpe. Je suis satisfaite du choix du tissu, qui est très chaud. Par contre, il n'est pas vraiment possible de lever les bras avec ce type de manteau, donc je suis assez contente de ne pas avoir à conduire avec...



La cape terminée


  Maintenant que j'en ai fini avec ce travail, je vais pouvoir me consacrer à la suite de mon programme : lampions, calendrier de l'avent, cadeaux de Noël, etc... Liste que je vous présentais ici et à laquelle va s'ajouter le cadeau d'anniversaire de Mimi.

    Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée nuit (vu l'heure...)






dimanche 17 novembre 2013

Mon futur manteau #6


    Bonsoir!

  Ca y est, je tiens le bon bout! Le plus gros du travail est achevé, et ma cape ressemble enfin à une cape. Le tombé est un petit peu raide, mais les coutures datent de ce matin et je pense qu'elles s'assoupliront à l'usage.



Doublure montée sur l'extérieur


  Le plus long aujourd'hui a été de coudre les fentes de la ceinture à la main. Le résultat à l'intérieur fait un peu "balafre", mais il est quasi invisible à l'extérieur donc je suis plutôt satisfaite.



passant de ceinture (intérieur)

Passant de ceinture (extérieur)

  Le travail de marquage qui m'a pris tant de temps a été payant : les ouvertures de l'extérieur et de la doublure tombaient pile-poil en face les unes des autres, je n'ai donc pas trop bataillé pour les assembler. 
  J'ai ajouté (en plus par rapport au modèle du magazine) une surpiqûre sur tout le tour pour bien maintenir les tissus les uns contre les autres. Et pour faire joli aussi.



Détail ceinture

Avec la ceinture

  Les points de couleurs qu'on aperçoit sur le col sont les épingles que j'ai piquées sur les marques de boutonnières et de boutons


  Dernière étape : les boutonnières. Je ne vous cache pas que j'appréhende un peu, car les rares fois ou le me suis essayée à en faire, le résultat n'était pas probant. Je pense que je vais faire de nombreux tests sur des chutes avant de me lancer pour de bon. Il y aura aussi les boutons à coudre, mais ce ne sera qu'une formalité. J'espère en finir rapidement car j'ai dû ressortir ma vieille veste toute étirée et ça "capacité calorifique" laisse un peu à désirer...



    Bonne soirée à tous!




mercredi 13 novembre 2013

Mon futur manteau #5


    Bonjour!

  L'arrivée du froid m'a donné des ailes. Hier soir, j'ai donc avancé mon projet. Pour commencer, montage de la doublure.



Doublure de la cape


  Quelques petites difficultés de ce côté là, car le tissu est très glissant. J'ai utilisé des épingles extrafines et une aiguille taille 70 pour limiter les marques sur ce tissu fin. Ensuite, j'ai cousu entre eux tous les parements d'ourlets entre eux, puis j'ai épinglé et cousu le résultat sur le bas de la doublure. J'ai ensuite posé les parementures devant et l'intérieur du col. Voici le résultat :


Doublure et parements

   La prochaine fois (sûrement ce soir), j'assemblerai la doublure sur l'extérieur de la cape, et je devrai coudre à la main les quatre fentes pour la ceinture. Puis il faudra broder et ouvrir les boutonnières et coudre les boutons.

Bonne journée!




lundi 11 novembre 2013

Mon futur manteau #4


    Bonsoir,

  Après un petit intermède d'une semaine, me voici de retour. Après un petit brainstorming avec Kwinmozeur, quelques petites adaptations personnelles et deux heures de travail, j'ai vaincu le montage des poches. Le résultat est satisfaisant et je suis assez fière de moi.


poche de la cape


  Sur ma lancée, j'ai fini le montage du tissu extérieur et j'ai cousu la ceinture. La forme de la cape m'a l'air sympa, même si sans la doublure et les parementures, elle manque de tenue.

Extérieur terminé



  Si on regarde bien, on peut apercevoir la poche et la couleur de la doublure. Finalement; en dehors du col, le tombé est vraiment sympa. Ça se précise...

  Pour la prochaine étape, je dois assembler la doublure, les parements d'ourlets et les parementures devant sur le même principe puis assembler la doublure sur l'extérieur en n'oubliant pas les coutures sur les bords des fentes qui serviront à passer la ceinture. Ensuite viendra la seconde difficulté : les boutonnières.

  A côté de ça, j'ai repris en douceur ce week-end avec la décoration du calendrier de l'avent de ma fille. Je vous le présenterai lorsque j'aurais préparé les petits cadeaux qui iront avec.


Bonne soirée à tous!





jeudi 7 novembre 2013

Petite pause forcée

    Bonjour!

  Ça me démangeais de poster quelque chose cette semaine, mais je suis réduite à vous raconter mes misères. Mon poignet droit étant fragile, je prête toujours une attention particulière à ne pas trop le brutaliser. Malheureusement, un écrou récalcitrant sur un appareil au travail s'est avéré plus fort que moi... Je suis donc immobilisée par une attelle jusqu'à demain. Je vous laisse imaginer l'écriture d'un billet avec le coude en l'air (je ne peux pas me résoudre à écrire uniquement de la main gauche, ça serait encore plus long).

  En revanche, je peux vous donner un avant-goût des présentations à venir d'ici quelques temps : 

  • j'attends avec impatience la livraison du matériel destiné à fabriquer le calendrier de l'avant de ma pitchounette, ainsi que les petites choses qui iront en garnir les tiroirs. 
  • Bien entendu, la suite et la fin de la couture de ma cape sont aussi une priorité. Espérons que Kwinmozeur saura m'expliquer l'étape qui me bloque...
  • J'ai également une Nième commande de Coxii : encore un sac (oui ça vient, ne t'inquiète pas, tu vas pouvoir les porter tes bottes!) ainsi qu'une jupe plissée dans un joli tissu à carreaux noirs et blancs. 
  • En projet pour début décembre, la préparation de lumignons pour la Fête des Lumières (après récupération au long de l'année des contenants d'une célèbre marque de "petits pots de crème").
  • Il y aura sûrement un ou deux articles sur la déco de Noël. Je fais sobre et me contente de décorer le sapin, mais j'ai découvert une jolie méthode pour fabriquer une guirlande lumineuse maison que je ne pourrai sans doute pas m'empêcher de vous présenter (merci Maud de Comment ça va bien!).
  • Après les fêtes (pour ne pas gâcher la surprise), je ferai une série d'articles sur les différents cadeaux faits main.
  Comme vous pouvez le voir, ce ne sont pas les idées qui manquent. Je vous avoue que plus je publie d'articles, plus j'ai envie de créer de nouvelles choses. Je n'ai jamais autant fait de choses que depuis que j'ai ouvert ce blog. 

Merci Coxii de m'y avoir poussée...

  Sur ce, je vais mûrir ces quelques projets en attendant de récupérer totalement l'usage de mon bras.

    Je vous embrasse,



samedi 2 novembre 2013

Mon futur manteau #3

    Bonsoir,

  Un billet court ce soir, et une seule photo. L'entoilage des parementures et du col est fait, cela donnera de la tenue à la cape.

parementures entoilées


  Cela ne se voit pas à cause du flash, mais j'ai aussi reporté les points de repère au crayon sur l'entoilage. Pas de photos pour les points de repères sur les doublons des grandes pièces, mais j'utilise une technique toute simple : pour la découpe, j'ai épinglé le tissu plié en deux pour pouvoir couper les deux pièces en même temps. J'ai laissé les épingles après la coupe donc mes pièces sont "attachées" ensemble endroit contre endroit, il me suffit donc de piquer une épingle à travers les deux épaisseurs et de tracer mon repère à l'endroit où ressort mon épingle.


  Par contre, pour le coup, je suis coincée par le montage des poches qui se fait avant le début du montage des grandes pièces. Les explications sont claires, mais je n'arrive pas à visualiser la méthode. Donc "au secours maman!", je passe un petit coup de fil pour demander de l'aide. Pas de bol, Kwinmozeur voit très bien la méthode mais est incapable de me l'expliquer. Après un petit tour sur la blogosphère je dois me rendre à l'évidence : les tutos pour les poches de manteaux sont inexistants (on trouve des poches de pantalon en tous genres, des poches de chemises, etc... mais rien qui corresponde à ce que je suis sensée obtenir). Donc il me faudra patienter jusqu'à la prochaine visite de ma maman (très bientôt, ça tombe bien) pour qu'elle puisse me montrer.

  J'essaierai de poster une ou deux bricoles annexes d'ici là...

    Bonne soirée,





vendredi 1 novembre 2013

Crochet


    Bonjour,

  Sur ce blog, je vous présente principalement de la couture. Je fais également un peu de pâtisserie et de cuisine, et, principalement en période de fêtes de fin d'année, il m'arrive de toucher un peu à tout (déco, scrap, etc). 
  En revanche, je n'ai jamais réussi à intégrer le tricot, mais je fais un peu de crochet quand mes poignets me le permettent.
  Dernièrement, j'ai eu envie de tester le fil textile, qu'on peut trouver sous la marque Hoooked Zpaghetti. C'est un fil fabriqué à partir de chutes de jersey de t-shirts invendus (donc du recyclage) qui se tricote ou se crochète avec des aiguilles ou un crochet n°10 ou 12. J'ai donc investi dans une pelote de 450g (noire, mais la lumière de la photo n'est pas terrible) et un crochet n°12 chez Buttinette et je me suis lancée dans la fabrication d'une panière. L'effet escompté est obtenu : l'ouvrage monte rapidement et comme le fil est assez gros, on obtient une certaine rigidité (par contre, du coup, ce fil n'est pas adapté pour faire des vêtements).




Panière en fil textile


Vue de dessus


  J'ai monté le fond en spirale, puis j'ai arrêté les augmentations lorsque le diamètre m'a paru correct et j'ai continué en mailles serrées. Trois rangs avant la fin, j'ai crocheté quelques mailles libres deux fois à 1/2 tour d'intervalle pour créer deux anses et j'ai fait deux tours de plus. Lorsque je n'ai plus eu assez de fil pour faire un tour complet, j'ai retourné la panière et j'ai "terminé" mon fil en diagonale de la panière. Coup de bol, il était juste assez long pour atteindre la base. Temps total : un peu plus de trois heures pour mes doigts et mes poignets un peu récalcitrants à ce genre d'effort, mais pour une crocheteuse confirmée, 2h me semble un temps raisonnable.



  Comme j'avais aussi un reste de laine du gilet que m'a fait Mimi (une belle laine grise très moelleuse et bien chaude), j'ai investi dans 2 pelotes de laine blanche pour le contraste et j'ai crocheté un snood pour Kwinmozeur, amatrice de vêtements chauds et de cocooning. J'ai là encore utilisé mon crochet n°12 pour obtenir une maille très lâche afin de donner encore plus de moelleux à la laine. Pour l'avoir essayé pour vérifier le résultat, le pari est gagné. J'aurais presque envie de me le garder pour moi...

 Pour celles et ceux qui ne connaissent pas un snood n'est rien de plus qu'une écharpe fermée

  Etant légèrement ensuquée par un rhume carabiné, je suis un peu ralentie depuis 2 jours, mais j'espère pouvoir avancer un peu sur ma cape et vous poster un nouvel article d'ici la fin du week-end.


    Bonne soirée,






dimanche 27 octobre 2013

Mon futur manteau #2

    Bonsoir!

  Tout d'abord, une petite présentation du matériel utilisé pour faire ce manteau. Les photos ne rendent pas tout à fait la couleur réelle des tissus, mais cela vous donnera une idée.


gauche : doublure rouge foncé  -  droite : laine bouillie chocolat




Boutons pour manteau

  La deuxième étape de la fabrication est plus ou moins terminée. Hier soir, j'ai reporté chaque pièce du patron sur les tissus, et cet après-midi, j'ai tout découpé.


Patron épinglé sur le tissu

Tracé des lignes de couture et de découpe

Report de tous les repères


  Soit 17 pièces de patron, pour la plupart à couper en double épaisseur ou dans la pliure du tissu.




Tracé de toutes les pièces (la photo en haut à droite est un doublon de celle en haut à gauche)

Pièces découpées


  Comme les pièces sont coupées en double épaisseur, il faut donc que je reporte maintenant les lignes de couture et les repères sur l'envers des pièces "doublons". Le travail effectué hier soir et aujourd'hui m'ayant pris un peu plus de 4h30, ça attendra un peu... Ce sera donc la prochaine étape, puis je m'attaquerai au montage proprement dit.


Bonne soirée,